Coralie Degradot - Sophrologue

Le TCA est tout sauf un art de vivre !

Peut-être que vous vous êtes déjà dit que votre trouble alimentaire, quel qu’il soit, est un choix de vie? Ou peut-être l’avez vous déjà entendu. Moi je l’ai lu et entendu. Et dit aussi, quand je voulais me persuader que c’était moi qui commandait ma vie (non mais oh!).

Même si objectivement je décide de ma vie, comme vous de la vôtre, dans le trouble alimentaire arrive quand meme vite la moment ou vous ne commandez plus rien.

Peut-être que vous l’avez lu dans ma biographie si vous êtes passé sur mon site www.sophrotca.com. (Je suis sure que vous l’avez déjà fait ;)) j’ai fait plusieurs année d’études d’Histoire et d’Histoire de l’art. Si vous ne le saviez pas vous vous demandez peut-être comment j’en suis arrive à accompagner des gens mais ça ce sera dans une video ;)

 

Bref. Où est le rapport entre TCA, choix de vie et Histoire/ Histoire de l’art?

Et bien le voici :

 

Medianoche!

 

C’est quoi ce truc? Medianoche c’est le repas de milieu de nuit. Une tradition venue d’Espagne qui se pratiquait dans les milieu aisés au 17e siècle.

 

En quoi ça consiste? Se lever au milieu de la nuit (ou avant d’aller se coucher si vous êtes couche-tard) pour manger. Et pas manger une pomme, soyons clairs! Il s’agit bien de manger de vrais plats, à l’époque tout en sauce! Viandes, desserts, fruits sous forme de compote ou pates de fruits (très prisées!) bien sucrées comme il faut.

 

Pourquoi ?

 

Officiellement : pour célébrer le passage d’un jour maigre à un jour gras.

Mon explication est un peu différente : continuer encore et encore à se remplir, ne pas supporter la frustration un seul instant. Du plaisir toujours et encore meme si ça rend malade, même s’il n’y a plus de plaisir, même s’il n’y a pas d’appetit, tout ça par peur.

 

Peur de quoi? De manquer, d’être seul, d’être vide, d’être face à soi-même le soir une fois  les festivities et activités du jour finies. 

 

Et oui manger pour fuir ses emotions ce n’est pas nouveau.

C’est juste humain.

 

Ce qu’on appelait autrefois medianoche, qui se pratiquait seul ou en groupe, de façon assez décomplexée parce que faite par “tout le monde” est aujourd’hui considéré comme un TCA.

 

Ce fameux “Night Eating Disorder” (NED). Moins connu mais tant pratiqué. Plutôt en solitaire et avec de la honte pour saupoudrer le tout.

 

Alors quelle difference entre médianoche et le NED?

 

Dire que tous les aristocrates et autres bourgeois du 17e et bien après avaient des TCA serait erroné.

Dire qu’ils fuyaient quelque chose me semble plus juste mais aucune généralité n’est satisfaisante et c’est une interpretation.

 

Par contre, se pose à nouveau la question de la souffrance, de la peur.

 

Mais que faire alors? Si vous vous levez la nuit, ou que vous mangez avant d’aller vous coucher, prenez un instant pour vous demander ce que vous ressentez là. Tout de suite maintenant.

 

Est-ce une habitude? Est-ce pour combler un manque? Est-ce pour taire une souffrance? La peur d’avoir faim? Il y a de nombreuses possibilities de réponses.

 

Prenez le temps de découvrir la ou les vôtres. Notez les si vous pouvez, vous aurez des surprises ;) Et puis mangez si vous le souhaitez. En étant conscient de ce que vous ressentez, sans culpabiliser.